Pourquoi Apple rachète Shazam

Les choses bougent dans le paysage du streaming musical. Après la confirmation des ambitions de Google de concurrencer Spotify et Apple Music en fusionnant ses services YouTube Red et Google Play Music, voilà que la référence des logiciels de reconnaissance musicale Shazam rejoint le giron d'Apple.

Les deux groupes disposaient déjà d'un accord, selon lequel Shazam proposait aux utilisateurs d'acheter les morceaux identifiés grâce à leur application sur la plateforme iTunes. Si Apple écarte avec ce rachat la concurrence de tout accord avec Shazam (et économise sur la redevance qu'elle lui reversait jusqu'à présent), elle acquiert surtout une précieuse base de données sur les goûts musicaux de ses 120 millions d'utilisateurs. Pour élément de comparaison, Spotify dispose de 140 millions d'utilisateurs actifs sur sa plateforme de streaming. Nul doute que les algorithmes de recommandation d'Apple Music et d'iTunes sauront tirer profit de cette mine d'or. 

Selon les chiffres du Monde, Apple Music comptait en juin dernier 27 millions d'abonnés, soit moitié moins que le leader suédois Spotify, qui en revendique 60 millions. 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article