Le maire Yves Foulon associé d’une société immobilière aux Canaries

Le 1er décembre 2016, Yves Foulon, le maire Les Républicains d’Arcachon, qui, à cette date, était également député, s’est associé à la société immobilière Hemingway Enterprise SL Unipersonal, domiciliée à Tenerife, dans l’archipel des îles Canaries. Le gérant de cette société est Roger Padois, le demi-frère d’Yves Foulon qui dirigea, durant de nombreuses années, la production d’eau minérale des Abatilles. Ensemble, ils ont créé la société immobilière Mestrezat, située dans l’avenue du même nom, à Arcachon.

C’est cette information, jusqu’ici demeurée confidentielle, qu’Anny Bey, élue divers droite de l’opposition, a publiquement révélée lors du dernier conseil municipal, lundi 4 décembre au soir. « Si tout cela n’a rien d’illégal, on peut se demander si c’est bien moral », a-t-elle commenté soulignant les conditions fiscales extrêmement attractives en vigueur sur l’île des Canaries.

 

Son homologue Charles-Albert Lucas (La République en marche !) est allé dans le même sens, enjoignant le maire à s’en expliquer. « Un maire qui fait de l’immobilier dans sa ville, ce n’est jamais souhaitable », a-t-il commenté. En effet, en se penchant sur l’acte notarié déposé au greffe du tribunal de commerce de Bordeaux, on constate que la société immobilière Mestrezat a acquis un ensemble immobilier situé au 54 avenue Mestrezat. Il s’agit d’un ancien local commercial de 387 mètres carrés, devenu la domiciliation de la société et acquis au prix de 370 000 euros.

Le maire n’a pas répondu à cette question au cours du conseil municipal. Une attitude qu’il adopte quasi systématiquement à l’issue des interventions des représentants de l’opposition. Contacté hier par notre rédaction afin d’apporter les précisions et/ou les démentis qu’il jugerait indispensables dans nos colonnes, l’édile a précisé qu’il ne faisait « aucun commentaire ».