Ils courent tous avec le dossard numéro 26

« Comme je suis la doyenne, j’aurais peut-être un podium ou un prix », plaisante Agnès, 54 ans, chef de rang au Grand Café Victoria.

Elle ne parle pas d’un éventuel challenge au sein du restaurant arcachonnais, mais de sa participation, dimanche prochain, à la 20e édition des 10 km d’Arcachon (1). Ou même plutôt de « leur » participation, puisque 10 des 22 employés du Grand Café Victoria participent, pour la première fois, à cette course pédestre, sous les couleurs de leur société.

C’est une idée du gérant, Frédéric Phelippon, 35 ans, le premier à mouiller le maillot : « L’idée, c’était d’encourager une cohésion de groupe, de faire participer un maximum d’entre nous. »

« Un beau défi »

Pas tous cependant : « Il faut bien que certains restent à leur poste. » Notamment les cuisiniers. Et pour cause, comme le restaurant est ouvert tous les jours de l’année, midi et soir, le service sera normalement assuré le samedi soir et le dimanche matin… juste après la course où tout le monde reprendra son service.

« On sera peut-être un peu plus fatigué », plaisante Agnès qui s’entraîne depuis plusieurs jours : « Je rentre souvent à La Teste en courant. » 7 km. « C’est un beau défi, ça permet de se remettre au sport », ajoute-t-elle, évoquant à peine les deux marathons courus « quand j’étais plus jeune ».

Elle s’entraîne même avec Élodie, 30 ans, la directrice : « D’habitude, je cours 5 km, là, c’est 5 de plus. » Maxime, 21 ans, chef de rang, a beaucoup joué au foot et au hand. La course à pied ne lui fait pas peur, même si c’est une première, pour lui aussi : « Ça ne me fait pas peur, mais il faudra au moins finir la course. »

Mickaël, 37 ans, également chef de rang, qui fréquente la salle de sport deux fois par semaine, a tout de suite accepté d’y participer. Naturellement, c’est Frédéric, le gérant, qui donne l’exemple : « Je cours ponctuellement, mais, là, je m’entraîne exprès pour la course. »

Devant le restaurant

Ce mercredi midi, à quelques minutes du début du service, ils essaient justement les maillots noirs aux couleurs du Grand Café Victoria, qu’ils enfileront tous, dimanche matin. Avec un unique numéro dans le dos : le 26, comme l’adresse du restaurant, boulevard Veyrier-Montagnères à Arcachon.

Dimanche matin, l’équipe restée au restaurant pourra toujours encourager les collègues lorsqu’ils passeront devant le restaurant, puisque l’itinéraire en boucle des 10 km, au départ du port, longe le front de mer, à deux reprises.

L’équipe du Victoria espère courir les 10 km en une heure : « On ne se met pas la pression, mais il faudra quand même se dépêcher pour être à l’heure au début de service. » À midi, les clients n’attendront pas la fin de la course pour s’attabler.

 

20e édition des 10 km d’Arcachon, dimanche, départ à 10 heures, à la Croix des Marins au port d’Arcachon, arrivée au port de pêche. 2 000 coureurs. Perturbation de la circulation à attendre boulevard de La Plage entre l’aiguillon et le casino d’Arcachon, boulevard de la Côte d’argent depuis le rond-point Grisel, et sur le secteur de la rue Legallais au croisement avec le cours Lamarque de Plaisance et le boulevard de La Plage. Inscriptions sur www.10kmarcachon.jimdo.com

300 AU TIR AU VOL

Tous les employés des 12 restaurants du groupe CMB (Côté mer, côté Bassin), présidé par Jean-François Tastet, étaient invités, lundi soir, à un dîner au Tir au Vol à Arcachon. Une manière de « récompenser les équipes ».

300 personnes des restaurants d’Arcachon, Lège-Cap-Ferret, Andernos, Lacanau, Mérignac et Bègles étaient présentes.