Bordeaux : Nicolas, 11 ans et demi, témoigne de la violence à l'école

9 vues
Comme tant d'autres adolescents en France, Nicolas a été le souffre-douleurs d'autres élèves de son âge dans sa classe de cinquième et particulièrement de deux d'entre eux. Avec au programme, des brimades, des tapes quotidiennes, des "béquilles". Une violence morale et physique gratuite.

Aujourd'hui, il s'est réfugié chez lui et c'est au calme dans l'univers de super-héros de sa chambre qu'il poursuit sa scolarité aidé par sa maman. Car depuis le mois d'avril, il est déscolarisé.
La maman de Nicolas témoigne :

C'est un choix un peu forcé (...) mais c'était plus possible pour lui.

Nicolas : Je me sens plus calme (...) et c'est beaucoup mieux de travailler ici. Ca évite de se poser trop de questions par rapport à ce qui s'est passé...

 

C'est en octobre dernier que ses parents ont découvert ce que vivait leur enfants. Ils ont porté plainte mais s'interrogent sur l'encadrement des jeunes au collège, le fait que ces violences répétées n'aient "pas été vues..."
 
Source : France 3